Soutenir et développer des actions socio-éducatives

Le Département a mis en œuvre des dispositifs qui lui sont propres en faveur



  • des étudiants de l'enseignement supérieur

Dans le cadre de la politique d’aide aux Etudiants de l’Enseignement Supérieur initiée en 1987, l'Assemblée départementale a souhaité apporter une nouvelle dynamique à sa politique en faveur de ces jeunes par la mise en œuvre d’un Règlement, adopté le 30 Avril 2002, et complété, pour une plus grande efficacité en 2003, 2004 et 2007.

Outre, les conditions de recevabilité définies par le Règlement départemental (voir le règlement), l'éligibilité des dossiers est considérée en fonction des ressources de la famille, plaçant le dispositif d'aide aux étudiants dans les compétences sociales du Département:

Familles dont le revenu fiscal de référence par part est
- inférieur à 6000 euros: bourse d'un montant annuel de 710 euros.  
- compris entre 6000 euros: et 8.580 euros: bourse d'un montant annuel de 520 euros.  
- compris entre 8.581 euros et 12.300 euros: bourse d'un montant annuel de 440 euros.  
- compris entre 12.301 euros et 14.300 euros: bourse d'un montant annuel de 360 euros.

Les demandes peuvent être déposées chaque année à partir du mois de septembre. Les modalités spécifiques sont mentionnées dans l'imprimé de demande

Demande de bourse

  • des étudiants de l'enseignement supérieur en situation de handicap:

L'Assemblée Départementale a souhaité mener une politique d'encouragement particulière à l'égard des étudiants handicapés.
Par dérogation au dispositif ordinaire, l'aide peut se poursuivre au delà de la 3ème année d'études après le Baccalauréat et au delà de l'âge de 25 ans. Il appartient à la Commission compétente d'accorder des dérogations en ce sens après examen des dossiers concernés.
L'aide du Département s'élève à 1.400 euros /an
Par référence au dispositif mis en place pour les bourses d'Etat, sont prises en compte les incapacités permanentes de l'étudiant et le fait que ceux d'entre eux souffrant, d'un handicap physique puisse nécessiter la présence d'une tierce personne. Il s'agit ici d'apporter exclusivement un soutien aux étudiants dont le handicap a été reconnu et évalué par la COTOREP.


Dans la logique de sa démarche solidaire, le Département apporte également une contribution aux dispositifs que sont

  • les Contrats Educatifs Locaux (CEL)

Les Contrats Educatifs Locaux ont pour finalité de donner à tous, le moyen de découvrir de nouvelles formes d’activités, de s’approprier des démarches d’apprentissage adaptées et de les placer dans des situations d’expérimentation active, leur demandant un engagement personnel.
Le Contrat Educatif Local vise à mettre en œuvre un projet éducatif conçu par les différents partenaires concernés par l’éducation des enfants et des jeunes ( enseignants, parents, élus, associations …) et à rassembler tous les financements de façon cohérente (Collectivités locales, Jeunesse et Sports, Education nationale, CAF, Ville…). Il s’agit de trouver le meilleur équilibre entre le temps scolaire (qui relève exclusivement de la responsabilité de l’Education Nationale), le temps périscolaire (les temps de transport, d’accueil, de restauration; ainsi que les études surveillées et le mercredi après-midi), le temps extrascolaire (les soirées; le mercredi matin s’il n’y a pas classe; les fins de semaines et les vacances).

La mise en œuvre des Contrats Educatifs Locaux appelle ainsi chaque année la participation du Département au programme départemental d'aménagement des rythmes de vie des enfants et des jeunes. Sont concernés les enfants et les adolescents.

  • les actions pédagogiques menées par le Centre régional de Documentation Pédagogique (CRDP)


Le Département apporte son soutien au CRDP de Corse dans le cadre des animations pédagogiques mises sen œuvre sur le territoire départemental.
Les Centres Régionaux de Documentation Pédagogique et leurs centres départementaux délivrent aux établissements et à leurs communautés éducatives les prestations et services de documentation, d'édition et d'ingénierie pédagogique propres à favoriser l'acte éducatif et susceptible d'améliorer les conditions de travail des enseignants et des élèves. A cette fin, ils créent les services destinés à adapter et à diversifier les prestations qu'il propose aux usagers, en prenant en compte leurs besoins.

Pour des raisons d'économie de structure, le CRDP de CORSE assure également les missions dévolues au Centre Départemental de la Corse du Sud:
- en matière de documentation, il met à la disposition des communautés éducatives des établissements du premier degré, les textes et documents de nature pédagogique, administrative ou technique, ainsi que les produits et services documentaires destinés à favoriser l'information de tous les acteurs du système éducatif. Il organise, gère et anime également la documentation au bénéfice des écoles rurales de la Corse du Sud,
- en matière d'édition, il apporte sa contribution écrite, audiovisuelle ou informatique correspondant à la politique académique définie par le Recteur,
- en matière d'ingénierie pédagogique, le CRDP, se propose d'informer les usagers et enseignants de l'école élémentaire des possibilités offertes à l'enseignement par les techniques modernes de la communication et de leur apporter, dans ces domaines, l'aide, l'assistance et le conseil.

    Le programme d'activités auquel le Département a apporté son concours en 2008 comporte les quatre actions suivantes :
- animations documentaires en milieu rural et péri urbain,
- mise en valeur du patrimoine architectural départemental avec la parution de trois fascicules concernant les micro-régions du Haut Taravu - Bas Taravu, Valinco - Sartenais, Extrême sud).
Accès aux brochures parues: lien vers les brochures mises en ligne par le CRDP
- diffusion de l’ouvrage "50 documents pour une géographie de la Corse" dans l’ensemble des écoles primaires de la Corse du Sud
- organisation du 1er salon régional de l’éducation "Educorsica" à Ajaccio