La tour de Capitello

Entrée dans le patrimoine de la collectivité à la suite d’une acquisition en date du 29 avril 1994 par le Département auprès de la commune d’Ajaccio, la tour de CAPITELLO est la plus imposante du littoral Ajaccien.

A l’époque, le montant de cette transaction s’élevait à 119 724 Francs, payable sur le produit de la taxe Départementale des Espaces Naturels Sensibles.

Edifiée sur une parcelle de terre située sur le territoire de la commune de GROSETTO PRUGNA lieu dit « CAPITELLO », elle a été inscrite à l’inventaire des monuments historiques en 1991.

Avec ses 13,50m de diamètre extérieur, elle rentre dans la catégorie des « grosses » tours génoises, elle est d’ailleurs, même plus large que haute (11m).

Sa restauration en 1995 a rétabli l’unique accès à la salle de garde, à 4,50m du sol, l’escalier étant bien entendu moderne.

Contrairement à l’aménagement de la plupart des tours plus récentes, où le niveau inférieur n’est généralement pas utilisable, son rez-de-chaussée était habitable. Six des dix sept mâchicoulis de la terrasse supérieure ont dû être reconstitués, comme une partie du haut mur de protection percé de meurtrières à intervalles réguliers.

Son architecte a privilégié puissance et volume intérieur, en effet les murs font 3 m d’épaisseur à la base, pour une circonférence de 42 m. Avant la construction de cette tour, ce sont deux cavaliers qui étaient chargés de patrouiller dans le secteur.

Plus récemment, cette tour fut utilisée pour la défense de l’aérodrome naissant de Campo Dell’Oro, et ce pendant la seconde guerre Mondiale. Sa restauration en 1995 a d’ailleurs permis de supprimer le blockhaus édifié sur la terrasse, et l’ouverture percée au rez-de-chaussée pour mettre l’artillerie à l’abri. A noter les nids de mitrailleuses sont toujours visibles tout autour.

Par ailleurs, actuellement cette construction fait l’objet d’une réflexion pour une nouvelle valorisation.