Le château de la Punta

Le château de le Punta fut construit à la fin du XIX ème  siècle (entre 1886 et 1891) avec les pierres du Palais des tuileries, démontées et transportées en Corse,  à l’initiative du Comte Charles–André Pozzo di Borgo. 

Il est situé sur les hauteurs dominant le golfe et la ville d’Ajaccio, sur la commune d’Alata. 

Depuis 1977, le château est classé parmi les Monuments Historiques.

Fortement endommagé par un incendie en 1978, il fut fermé au public.

Acheté à la famille Pozzo di Borgo en 1992 pour 10 Millions de francs, par le Conseil général de la Corse du Sud, le château, d'une surface d’environ 600 mètres², possède, outre une maison de gardien, un parc d'agrément et un domaine d'environ 40 hectares, au total. 

Le département de la Corse du Sud procède à l’adoption d’un premier programme de restauration avec principalement en 1996, la reconstitution à l’identique de la toiture du château ravagé par l’incendie de 1978 (11 572 000 francs).

L’intérieur du château est particulièrement délabré à tel point que l’accès du public est strictement interdit.

C’est pourquoi,  le Conseil général de la Corse du Sud a fait appel à Jacques MOULIN, architecte en chef des Monuments historiques afin de réaliser une étude préalable relative aux travaux d’urgence et de consolidation des ouvrages en péril ainsi qu’à la restauration et l’ouverture des lieux au public.

Cette étude rendue en 2003 a fait état d’une estimation financière de près d’1 million d’€uro.

Compte tenu du cout financier, qui dépasse largement les capacités financières départementales, il est donc important de mobiliser différents acteurs visant la recherche d’un projet global de valorisation culturel et artistique.

Dans ce cadre, une commission ad hoc a été mise en place en 2008 pour réfléchir à la destination de cet édifice afin de le préserver et de le valoriser.