Le palais Lantivy

Une ordonnance royale de Louis XVIII (25 septembre 1822) autorisa la construction d’un nouvel hôtel de Préfecture pour le Département de la Corse, afin de rendre à sa destination première l’ancien séminaire. 

Il fut acquis pour cela un terrain de 7200 m2, dit « terrain Negroni », appartenant  à François Baciocchi-Adorno. Mais c’est seulement sous Charles X, le 2 juillet 1826 que fut posée la première pierre du nouveau bâtiment, qu’on appelle aujourd’hui le palais Lantivy, du nom du préfet Gabriel Lantivy de Kervéno (en poste de juin 1824 à mars 1828) qui en ordonna la construction.

Les travaux furent lents et, lorsque le nouvel hôtel de la Préfecture fut inauguré, en 1830, il n’était certainement pas encore achevé, puisque c’est seulement le 15 septembre 1837 que le préfet Jourdan du Var prend possession du nouvel hôtel et y installe les services administratifs. Le coût des travaux a atteint 243.000 francs germinal.

Le Palais Lantivy, propriété du Département de la Corse,  a été transféré dans le patrimoine du département de la Corse du Sud suite à la loi du 15 mai 1975 portant réorganisation de la Corse.

Avec les lois de décentralisation de 1982 et l’institution du département en collectivité de plein exercice, le bâtiment du Palais Lantivy devient à la fois siège de la  Préfecture de région et du Conseil général.

Pour des raisons de commodité et pour la valeur symbolique du lieu, le Conseil général de la Corse du Sud, toujours propriétaire, à concéder à la Préfecture un droit d’occupation du bâtiment à hauteur des 2/3 (4000 m²) 

Le 1/3 restant,  demeure ainsi  la pleine propriété du Conseil général de la Corse du Sud.

Extension du Palais Lantivy

En 1988, dans le cadre de sa politique d’amélioration des conditions de travail, tant des élus que des services administratifs, le Département de la Corse du Sud a entrepris des travaux d’extension du Palais Lantivy.

De plus,  le Département pouvait ainsi affirmer son identité face à celle de la préfecture.