Dans le cadre de son action culturelle et pédagogique, le musée départemental de l’Alta Rocca organise tout au long de l’année des expositions temporaires et des événements culturels autour de thématiques valorisant le fonds conservé des thématiques et/ou liées aux grands domaines du musée (archéologie, histoire, ethnographie).

Les expositions en cours

Thématique de l’année 2010 : « La Parure. Langage sans parole »

Cette thématique se décline en deux expositions :

« Des goûts et des parures »

L’exposition ludique et pédagogique retrace l’histoire de la parure des origines à l’âge du fer.
Comment se parait-on ? Quelles matières choisissait-on ? Autant de questions posées auxquelles tente de répondre l’exposition.
La parure est un langage sans parole un langage visuel et un langage social qui en dit long sur la personne parée. « Dis-moi comment tu te pares et je te dirai qui tu es ! ».
une exposition à découvrir jusqu’au 31 décembre.
        
Atelier jeune public : « Pare-toi … Pare-moi »

« Décor des corps »

L’art d’orner les corps nus est très ancien. Il a sans doute précédé l’invention de la parure et aujourd’hui un corps qui se pare est un corps qui se distingue. Qui se fait tatouer ? Quel motif choisit-on ?
L’exposition se présente comme un bouquet de photographies réalisée par Jean Harixçalde. L’œil du photographe s’est promené sur des corps ornés et a su saisir la beauté des courbes et des arabesques qui fait de la peau une toile à contempler… mais pas seulement. Chaque image délivre un message. A chacun de s’étonner, de méditer, de réfléchir.
 
Une exposition à voir jusqu’au 31 août.
Découverte à la torche en nocturne le 15 mai et le 20 juin
Il s’agit d’un bouquet de photographies réalisées
    
Atelier jeune public : « Tatoo-toi … tatoo-moi »

Renseignements : 04.95.78.00.78
Réservations/visites commentées/ateliers : 04.95.78.00.73

Les expositions passées

2003

Il était une fois Cucuruzzu. Aux origines de l’archéologie en Alta Rocca.
L’exposition créée en 2003 marque l’installation dans les nouveaux locaux du musée et célèbre le 40e anniversaire de la création du musée et de la fouille du site de Cucuruzzu (1963-2003). Elle raconte trois histoires : celle de la découverte, de l’étude et de la valorisation du site de Cucuruzzu (Levie) ; la naissance et l’essor de l’archéologie en Alta Rocca ; et enfin l’histoire de la création et du développement du musée de l’Alta Rocca implanté à Levie dont le concept et l’embryon virent le jour en 1963 pour s’affirmer et prendre corps durant 40 ans jusqu’à la construction du nouveau bâtiment.

2005

Ötzi, l’homme venu de la glace.
En 2005,  le musée accueille l’homme venu de la glace, Ötzi pour les intimes. L’exposition retrace l’aventure de cet homme du Néolithique disparu il y a 5300 ans entre le col de Hauslab et celui de Tisa, non loin du refuge du Similaun. La vie, la mort, l’équipement et les habitudes d’Ötzi y sont passés au crible. Tous les secrets de la momie s’exposent grâce à de fidèles reconstitutions. Une manière originale de suive une enquête scientifique et de mieux connaître l’âge du cuivre.

2005

Boulevard de la Mémoire. Levie : un village, des hommes phares.
L’exposition créée par le musée de Levie invite le public à une promenade insolite sur un « Boulevard de la Mémoire », imaginaire. Une scénographie particulière éclaire 12 arrêts dédiés à 12 personnages réels ou légendaires, tous originaires de Levie. Ils forment une galerie singulière qui met en lumière quatre siècles d’histoire (du 16e au 20e siècle). L’histoire locale laisse découvrir à travers ces vies des lambeaux d’histoire régionale. On découvre au gré de la promenade un pape facétieux, un vaillant condottiere, un poète royaliste, des héros exemplaires. Derrière chaque homme phare s’inscrivent en filigrane de grandes figures historiques nationales. Le musée lève un coin de voile sur un aspect du patrimoine local titré des malles de l’oubli et le passé se goûte grain à grain.

2006

Et l’Animal fit l’Homme…
Sous le titre générique « Et l’Animal fit l’Homme », le musée invite un large public à s’arrêter sur la relation ancienne, magique et mystérieuse, envoûtante et fascinante, qui existe entre l’homme et l’animal. Plusieurs modules de visites :
-    Anim’ressources «  Quand l’animal fit l’homme »: l’exposition principale est une invitation au voyage et à la méditation. La question posée en préambule interpelle le visiteur : quelle est la dette contractée par l’Homme envers le monde animal dont il est issu ? La réponse apparaît à travers les 7 thèmes abordés : le chasseur-piégeur-pêcheur, l’éleveur, l’artisan, l’artiste, l’homme religieux, le maître, l’apprenti sorcier.
-    - Anim’alices : une exposition de photographies réalisées par Jean Harixçalde donne la mesure de la place de plus en plus en grande prise par l’animal dans nos vies quotidiennes.
-    Anim’imagine ou le « Labyrinthe fantastique » : six créatures fabuleuses investissent l’espace. Mi-homme mi-bête, elles sont nées de l’imagination des hommes pour conjurer le sort, expliquer l’inexplicable. Les œuvres créées à la tronçonneuse puis finies au ciseau par Stéphane Deguilhen, sculpteur, font pénétrer dans le monde des légendes oubliées.

2007

Rahan à Levie !
Rahan inaugure le nouveau musée de l’Alta Rocca !
Rahan, héros mythique de la Préhistoire imaginé en 1968 par Roger Lécureux et André Chéret, est la vedette de l’exposition créée par le musée des Tumulus de Bougon et adaptée à Levie. Le fils de Craô raconte sa Préhistoire, explique et ses inventions. Et avec lui, on rectifie les lieux communs, les erreurs chronologiques, on resitue les faits. On se laisse prendre au jeu pour mieux connaître les « âges farouches » (la Préhistoire) et visiter le monde de « ceux qui marchent » (celui des hommes préhistoriques).

2008

Mémoire de pierres. Pierres de mémoire.
Une exposition créée par le musée en quatre tableaux pour écouter le murmure des pierres, découvrir un monde fantastique et oser une promenade dans un monde peuplé de créatures. La pierre quitte la vitrine raisonnée du musée pour suivre le chemin de l’imaginaire. La pierre devient le matériau phare qui restitue des pans de notre histoire. La scénographie fait surgir au détour d’un chemin un diable, un ogre ou des fées. Le fantastique rejoint le merveilleux et propulse le visiteur au pays des contes et des légendes, des croyances et des superstitions qui faisaient la saveur des veillées d’antan.

2009

La Préhistoire de A à Z.
Une exposition sous forme d’abécédaire créée par le musée de Bougon pour raconter la Préhistoire au jeune public et à tous les grands ayant gardé une âme d’enfant. Des mots semés à la volée se forment sur le chemin qui va du A au Z de A comme Archéologie à Z comme Zut c’est fini. Le parcours fait appel aux sens pour une découverte active. La visite évolue au gré des questions réponses sur un mode ludique. Comment ç marche ? Qu’est-ce que c’est ? Quel est cet intrus ? Le jeu instruit, amène à comprendre et facilite la mémorisation.

Expositions itinérantes

Elles voyagent …
    
« Il était une fois Cucuruzzu. Aux origines de l’archéologie en Alta Rocca »
Exposition commémorant 40 années de recherches en Alta Rocca, composée de 20 panneaux mobiles.
    
« Boulevard de la Mémoire. Levie : un village, des hommes phares »
Exposition composée de 20 panneaux mobiles 85 x 210 présentant 12 personnages emblématiques de la micro région sur 4 siècles (du 16e au 20e siècle)

Animalices.
Exposition composée de 12 photographies 70 x 100 de Jean Harixçalde sur le thème de l’animal de compagnie.

Histoire de l’imprimerie en Corse des origines à 1914
Exposition composée de 7 posters sur bâche 80 x 180  retraçant
l’Histoire de l’imprimerie de 1750 à la veille de la Première Guerre
mondiale.

Cuciurpula, un village de l’Âge du fer en Alta Rocca    
Exposition composée de 22 panneaux mobiles 90 x 190 cm présentant les premiers résultats des fouilles conduites sur le site de Cuciurpula (entre Sorbollano et Aullène).

Pour emprunter, obtenir des informations :

Tél : 04.95.78.00.75
Contact : renvoyer à la boite mail du musée musee.levie@cg-corsedusud.fr

LES EVENEMENTS EN COURS

NUIT DES MUSEES 2010

Samedi 15 mai 2010 de 18h30 à minuit

Au programme de cette soirée festive :

18h30 : Apérocontes

« Les Abracadabra contes du musée » : Kika, petite fée espiègle, débordante de paroles, s’installe au musée. Elle compte bien y passer l’été …

19h00 : Ouverture de la 6e Nuit des musées

Présentation du grand thème de l’année: « La Parure. Langage sans parole»
Vernissage des deux expositions.

« Des goûts et des parures »,  une exposition à découvrir  jusqu’au 31 décembre.

« Décor des corps »  une exposition à découvrir à la torche dans la magie de la nuit et à voir jusqu’au 31 août.

Voir la rubrique LES EXPOSITIONS.

20h00 : Déambulations dans la nuit

« Tout conte fait »
En s’attardant au musée, on fait parfois d’étranges rencontres… comme par exemple des personnages sortis tout droit des livres de contes et qui viennent présenter leurs parures. Il s’agit d’un défilé original préparé avec  l’antenne BDP- Bibliothèque de Zonza.

LES GRANDS-RENDEZ-VOUS 2010

2e FÊTE DU SOLSTICE AU MUSEE

Dimanche 20 Juin
Thème : la parure au soleil
De 10h à 21h

De 10h à 21h : La parure au soleil
Journée liée à la thématique de la parure
Des créateurs présentent des parures contemporaines. Tous les matériaux sont convoqués pour cette fête : terre, bois, pierre, minéraux, textile, cuir, métal
Une découverte offerte à tous les publics

17h : Les Apéro contes du musée  : Les palabra blablas de la fée… Kika la fée, installée au musée depuis le 15 mai, sort de sa cachette pour révéler les secrets du musée…
Une animation pour le jeune public

21h : Carte blanche à un créateur : Quand le corps s’habille… Quand le vêtement  se fait parure…
Déambulation nocturne pour tous les publics

27e édition des JOURNEES DU PATRIMOINE

Samedi 18 et Dimanche 19 septembre
« Musée portes ouvertes »

Journée liée à la thématique de la parure

Samedi 18 septembre

14h30 : Présentation de l’exposition-dossier  « La parure pariétale insulaire »
Suivie d’une conférence de Pierre BERTONCINI, Docteur en Anthropologie : « Le Tag en Corse . Un patrimoine en questions »

17h00 les Apéro contes du musée
« Images décantées »,
Contes traditionnels corses sur thème de la parure,
Contes dits par Francette ORSONI

Journée déclinant le thème national : « Quand femmes et hommes construisent l’histoire ».

Dimanche 19 septembre

Le musée propose de détourner la thématique en l’appliquant à l’odyssée humaine afin de jeter un regard sur l’origine de l’homme et sur son évolution :
Animation autour d’une exposition-jeu « Portraits singuliers»
De 10h à 18h

FÊTE DE LA SCIENCE

Du 21 au 24 octobre 2010

L’année  2010 ayant été déclarée « Année Internationale de la Biodiversité », le thème choisi pour cette fête sera celui de la Biodiversité.

Parcours FIL VERT dans le musée

A partir du jeudi 21 octobre jusqu’au 31 octobre

Le parcours permet de retracer l’évolution des climats et du paysage végétal durant la Préhistoire, depuis le Mésolithique jusqu’au Moyen âge. Une manière de voir comment petit à petit l’homme a modifié les paysages.

Animation autour de l’exposition-jeu « Portraits singuliers », à voir jusqu’au 31 octobre

Samedi 23 et dimanche 24 octobre
1,2,3 … BIO  ou la marelle des mots
Le préfixe BIO s’accroche à dix mots pour définir les grands concepts liés à la BIODIVERSITE et à l’étude du monde vivant.

LES CONFERENCES & LES EXPOSITIONS DOSSIERS

L’année est divisée en quadrimestres et en trois grands thèmes complémentaires. L’objectif consiste à proposer tout au long de l’année un ensemble d’activités pour maintenir une action constante et régulière, pour fidéliser le public local et faire du musée un centre actif de janvier à décembre :

L’année se découpe de la manière suivante :

Janvier-Février-Mars-Avril : « Et si on parlait patrimoine… »

23 Janvier     15h    thème    le patrimoine livresque
Présentation de l’exposition-dossier  « Histoire de l’imprimerie corse, des origines à 1914 » réalisée avec le concours de Vanessa Alberti, Docteur en Histoire.
Née du désir de faire partager au public les résultats d’un travail de recherche sur un domaine longtemps négligé, cette exposition sur l’histoire de l’imprimerie corse embrasse l’Histoire insulaire dans ses composantes politique, économique et culturelle. De 1750 à 1914, l’imprimerie a connu plusieurs phases, de l’outil de propagande au 18e siècle à une diversification de l’imprimé au 19e siècle et à l’âge d’or de la presse sous la Troisième République.
(Exposition à voir du 23 janvier au 23 février 2010)

Suivie d’une conférence de Vanessa ALBERTI : « Histoire de l’imprimerie corse »

20 Février  15 h     thème     le patrimoine scolaire
Conférence de Eugène GHERARDI , Maître de Conférence à l’Université de Corse, responsable du département des sciences de l’éducation, UMR CRNS 6240 LISA : « Où en est l’histoire de l’école en Corse ? Repères patrimoniaux et chantiers actuels »

6 Mars  15h      thème      le patrimoine universitaire
Présentation de l’exposition « L’Université et la formation des élites au 18e siècle », exposition créée par l’Université de Corse-UMR LISA
L’exposition, créée à l’occasion du bicentenaire de la mort de Paoli (1807-2007) par l’Université de Corse, vise à retracer l’histoire de la première Université voulue Par pascal Paoli qui envisageait d’en faire un élément fondateur du jeune Etat national. L’Université de Corse correspondait à l’attente de la jeunesse jusque-là obligée d’aller en Italie acquérir une formation universitaire. La disparition de l’université de Paoli ouvre la voie à une longue revendication qui ne sera satisfaite que deux siècles plus tard.
(Exposition à voir du 6 au 31 mars 2010)

Suivie d’une conférence de Didier REY, Maître de Conférences à l’Université de Corse.

20 Mars  15h      thème     le patrimoine linguistique
Conférence de Estelle MEDORI, Maître de Conférence à l’Université de Corse, UMR CRNS 6240 LISA : « Présentation de la BDLC : la Banque de Données Linguistiques de la Corse »

Avril : le patrimoine archéologique
3 avril 15h        Présentation de l’exposition-dossier «Cuciurpula : un village de l’Âge du Fer en Alta Rocca»
suivie d’une conférence de Kevin PÊCHE, Archéologue : « Cuciurpula : un village de l’Âge du Fer en Alta Rocca » »

10 avril 15 h     Conférence de Stéphane ORSINI, Animateur de la FAGEC, Doctorant à l’Université de Corse : « U Castellu di Lumitu. Une fortification médiévale au cœur de la Castagniccia : résultat des premiers sondages »
17 avril
17 AVRIL 15H        Conférence de Franck ALLEGRINI, Archéologue à la Collectivité Territoriale de Corse Docteur en Préhistoire : « L’archéologie sous-marine en Corse »

Le cycle de conférence s’interrompt pendant la saison estivale et reprend en septembre.

Septembre-Octobre-Novembre-Décembre : « Et si on re- parlait patrimoine… »

18 septembre     15h    
Présentation de l’exposition-dossier  « La parure pariétale insulaire » réalisée avec le concours de Pierre Bertoncini, Docteur en Histoire.
Suivie d’une conférence de Pierre Bertoncini : « Le tag en Corse. Un patrimoine en questions »

16 octobre        15h
Conférence de Jean Gagnepain, conservateur du musée de Quinson : « Aux origines de l’art préhistorique »

30 octobre        15h
Conférence de Alain Venturini, directeur des archives départementales de la Corse du Sud : « Giudice di Cinarca »