Dépendance et handicap

Vous êtes ici : 

Agrandir la taille du texte Diminuer la taille du texte

L’AIDE SOCIALE EN FAVEUR DES PERSONNES AGEES ET HANDICAPEES

Préoccupée par la qualité de vie des personnes âgées et des personnes handicapées dans le Département, notre collectivité a mis en oeuvre une politique volontariste, permettant à la fois de développer toutes les solidarités en leur faveur, tout en s’adaptant aux inévitables mutations de notre société.

- Les personnes âgées

- Les personnes handicapées

LA POLITIQUE D’ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES ÂGEES

Le vieillissement de la population et ses conséquences s’annoncent comme l’un des défis majeur de notre société. L’allongement de l’espérance de vie engendre l’augmentation du nombre de personnes âgées dépendantes. A ce jour, 25% de la population de la Corse du Sud est âgée de 60 ans et plus.

Attentif à ce phénomène, le Conseil général s’efforce de développer une politique volontariste en faveur de nos aînés.

La quasi-totalité de nos seniors ont émis le souhait de vivre le plus longtemps possible dans leur maison, près de leur famille, de leurs amis, dans leur  quartier et leur commune.

Cette attente, notre collectivité s’efforce de la satisfaire en encourageant le maintien à domicile.

Pour atteindre ses objectifs, le Département de la Corse du Sud a mis en œuvre, à travers l’élaboration de son schéma, une politique d’accompagnement des personnes âgées, qui repose sur une coordination gérontologique, et sur une prestation, l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA). 

- L’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA)

De plus, la prise en compte de l’aspect social de la maladie d’Alzheimer ou de type apparenté entre dans le cadre des compétences dévolues au département en matière d’aide sociale aux personnes âgées.

- Le Comité Départemental des Retraités et des Personnes Âgées de la Corse du Sud

Mis en place en 2005, le CODERPA, placé sous l’autorité du Président du Conseil général de la Corse du Sud, est une instance consultative ayant pour objet de  réfléchir à l’amélioration de la vie quotidienne des personnes âgées.  

- La maladie d’Alzheimer : un défi à relever

LES PERSONNES HANDICAPEES

Faciliter l’intégration sociale des personnes handicapées, les aider à évoluer vers une plus grande autonomie, faire face au vieillissement de cette population, telles sont donc les priorités du Conseil général 

Rester à son domicile

Améliorer la qualité de vie à domicile des personnes handicapées est une priorité pour notre collectivité. Le dispositif des aides directes mis en place en est la traduction.

Ces prestations sont  attribuées aux personnes handicapées âgées de 20 à 60 ans dont le taux d’invalidité (= ou supérieur à 80%) est reconnu par  la Maison Départementale des Personnes Handicapées (ancienne COTOREP)

Prestation de Compensation du Handicap (PCH)

Créée par la loi du 11 février 2005, elle est entrée en vigueur dans notre département, le 1er janvier 2006. Elle est destinée à compenser les surcoûts liés au handicap.

Elle permet de financer :

  • Une aide humaine  (accompagnement dans la réalisation des certaines taches non médicales)
  • Une aide technique (l’aménagement du logement et du véhicule, l’acquisition d’appareils ou équipements spécifiques…)
  • Une aide animalière (notamment pour les non voyants)
  • Des aides diverses…

Elle n’est soumise à aucune condition de ressources. Elle vise à remplacer l’ Allocation Compensatrice pour Tierce Personne pour les personnes de moins de 60 ans. Cette prestation est attribuée consécutivement à une décision de la Maison Départementale des personnes handicapées, réglée par le département.

Au 31 décembre 2008, 371 personnes bénéficiaient de cette prestation.

Qui peut en bénéficier ?

Cette aide est attribuée à toute personne handicapée dans les cas suivants :

  • Lorsque l’aide d’une tierce personne pour accomplir les actes de la vie courante est nécessaire
  • Lorsque l’exercice d’une activité professionnelle, impose des frais supplémentaires.

Comment en bénéficier ?

Le dossier doit être retiré à la MDPH.

Ses coordonnées : 

Maison Départementale des Personnes Handicapées de la Corse du Sud

Avenue du Mont Thabor
Imm. Castellani – BP 80 962
20700 AJACCIO Cedex 9

Tel : 04.95.10.40.90
Fax : 04.95.10.40.93

Quand il faut quitter la maison

Toute personne handicapée accueillie de façon temporaire ou permanente dans un établissement d’hébergement pour personnes handicapées peut solliciter la prise en charge de frais d’hébergement.

Cette aide est personnalisée et répond aux besoins particuliers de chaque bénéficiaire sans condition de ressources (cependant soumise à récupération sur succession et avec la mise en œuvre d’une obligation alimentaire des enfants).

Comment en bénéficier ?

  • En famille d’accueil

La personne handicapée peut à sa demande être placée dans une famille agréée par le Président du Conseil général, qui en contrepartie d’une pension payée au titre de l’aide sociale, accepte de l’accueillir. L’accueil familial consiste, pour un particulier, à accueillir à son domicile, de façon continue et contre rémunération, une ou plusieurs personnes adultes handicapées. 

Le Conseil général agrée les accueillants familiaux, organise leur formation, contrôle les conditions d’accueil et le suivi médico-social des personnes accueillies. Ce mode d’hébergement peut être à temps complet ou partiel, de manière permanente ou temporaire. 

Vous souhaitez devenir famille d’accueil

Vous devez faire une demande auprès du Président du Conseil général. Votre demande sera ensuite instruite par nos services. Les informations recueillies seront complétées par les observations faites par le contrôleur et l’assistante sociale lors de leur visite à votre domicile.